Archives de catégorie : portraits

Ursula André : le bonheur est à Prangins

Ça ne faisait aucun doute, je ne sais pas pourquoi j’ai posé la question mais ce café que nous projetons de prendre ensemble ce ne sera pas au bord du lac à Nyon mais bien au Tea-Room de Prangins!

Ursula André

Ursula est pranginoise et l’affirme avec fierté. Elle aime sa commune et quand on aime, on ne compte pas. Pas besoin de parcourir le monde, le bonheur est ici. Née à Nyon de parents venus de Zurich, c’est à Prangins qu’Ursula et Jean-Bernard s’installent pour y élever leurs enfants et tracer leur vie.

Membre d’honneur de Prangins en Choeur après en avoir assuré la présidence pendant 21 ans, Ursula a marqué l’histoire de la chorale. Organisée et méthodique, elle sait faire face aux crises et est fière d’avoir ancré les talents musicaux d’Igor Diakoff au destin de la chorale.

Élue conseillère communale depuis des décennies, les compétences d’Ursula se confirment dans la continuité et le travail accompli. Prangins, une commune où il fait bon vivre! Ancienne institutrice, Ursula a su s’affirmer face à un conseil communal alors fortement masculin. Ursula André est aujourd’hui une personnalité politique populaire reconnue pour son travail et son implication dans les dossiers parfois difficiles. Maintenant elle s’intéresse plus particulièrement à ceux liés à l’enfance. La boucle est bouclée.

Elle m’a dit : parler de moi dans le Blog! de la chorale, tu crois que ça intéresse quelqu’un? Modeste avec ça.

Interview et rédaction : Dominique Blancke 29.05.21


Dominique Augsburger, doula

Elle m’en parle avec passion , douceur et émotion . Tout paraît simple, naturel. Le vécu d’une naissance se redéfini en positif. Avec elle je découvre une passionnante approche de nos origines .

Au tournant du nouveau siècle Dominique s’interroge sur les vraies valeurs ce cette Terre et suit une formation de doula. Dominique sait, connait, rassure, explique, transmet. La parole et le toucher sont apaisants, l’intensité de l’accouchement s’illumine par sa présence discrète et sécurisante.

Portée par sa nouvelle activité et en lien avec l’horticulture familiale, Dominique Augsburger s’intéresse aux plantes médicinales . Elle suit une formation de deux ans à Evolène et puis se lance dans la fabrication de produits de bien-être, naturels bien sûr. Elle tente des expériences, allie les couleurs, mélange les parfums , mise sur son intuition. Dominique crée sa ligne de soins, en vente sur son site internet et sur les marchés de notre région.

https://www.gadoline.ch/

Interview et rédaction : Dominique Blancke 15.04.21